-
Pornic Basket St Michel
Pays de Retz

Samedi 13 mars 2010 - l'accès à la National 2

Il y a sept ans une bande de fous et de copains permettait au club de Pornic d’accéder à la Nationale 2 grâce à une victoire  à l’extérieur à Saint Laurent de la Plaine d’un seul point 82-83 et avant la clôture du Championnat. Alors sept ans après j’avais envie de reparler de ces gars-là dont un fait encore partie de l’effectif actuel : Cédric Brément, Vincent Leclesve, Jérôme Vachin, François Gomez, Eddy Montout, Florian Guéry, Nicolas Tamic, Thomas Lussaert, Martin Pinson, Rodolphe Choblet.
Il y a sept ans, à l’aube et au commencement de cette nouvelle aventure sportive, on ne donnait guère de chance au club et on lui prédisait que le club allait faire un aller-rapide en Nationale 3 et pourtant cela fait sept ans que le club a acquis sa place en Nationale 2 et je reste confiante sur la suite de l’aventure même si les poursuivants semblent se réveiller.
 

Retour vers le passé

Vous êtes nombreux sans doute à connaitre le célèbre film « Retour vers le futur » ou le héros voyage en Delorean et bien pour moi il y a 10 jours, point de Delorean mais embarquée dans ma C3 j’ai effectué un retour vers le passé.
De correspondance sportive sur Nantes, j’ai assisté au derby opposant l’Hermine à la Similienne, rien que d’arriver à la salle Sainte Marthe vous faites un bon dans le passé tellement la salle est restée à l’identique et authentique.
La première étape de ce retour dans le passé a été de revoir Yves Ehret et Eddy Montout, anciens coach et joueur du PBSM. Mais le vrai retour en arrière de 30 ans fût la joie de passer un bon moment à échanger avec Luc Denis, ancien coach de Pornic quand le club s’appelait à l’époque Atlantic Club Pornicais et que les rencontres de l’équipe première se déroulaient Salle du Canal, avec ses célèbres gradins métalliques dans une ambiance enfumée (la loi Evin n’était pas passée).
Pornic a été mon club formateur et restera mon club de cœur. Mon club formateur, parce qu’au-delà d’avoir appris à jouer au basket avec Luc Denis et Patrick Ruiz, j’ai aussi appris le sens des mots bénévolat, implication et partage auprès d’Yves Loquet. Je me souviens qu’en tant que joueur ou joueuse, nous devions soit arbitrer soit tenir une table avant notre match ou après suivant l’heure de celui-ci et bien évidemment tenir le bar. A l’époque ce n’est pas la célèbre fête de la Moule qui nous réunissait mais la Soirée Choucroute (en plein été…).
Je n’ai pas forcément la mémoire des dates exactes mais ce que je sais c’est que mes premiers déplacements en bus avec l’équipe première évoluant à l’époque en Nationale 3 et 4 (attention la pro A et pro B n’existaient pas à l’époque) datent de cette période 1986 – 1989, il y a 30 ans déjà.
Ces trajets en bus resteront gravés dans ma mémoire. C’est au cours de ceux-ci que j’ai appris, grâce à des joueurs de talents à jouer à la belote et au tarot et à appréhender les règles du 7/14/21. A l’époque le repas d’après match se prenait la plupart du temps dans le bus et il était impératif d’avoir bien préparé les glacières.
A l’époque je prenais déjà quelques stats, sur papier blanc A4, deux feuilles chaque soir (une par mi-temps) ou je reportais les tirs tentés en inscrivant le numéro du joueur et j’entourais ce numéro si le tir était réussi. A l’époque bien évidemment le panier à 3 points n’existait pas.
J’ai eu la chance de voir jouer ensemble des figures emblématiques du club que sont Philippe Boënnec, Roger Gobin et Roger Reculeau.
Samedi il y a 10 jours des noms et des visages ont envahi mon esprit : Luc Denis, Patrick Ruiz, Thierry Liaud, Thierry Moyon, Richard Giustiniani, Thierry Berger, Stéphane Breen, Loulou Pinson, Yves Durand, Dominique Morillon, Jean-Noël Ingels, le regretté Philippe Dannevald.
Le basket a évolué en 30 ans, le club aussi (fusion, changement de nom), mais je suis heureuse le samedi soir de retrouver des personnes qui étaient déjà là il y a 30 ans, de voir que leur attachement au club n’a pas changé. Cela me fait dire que oui le basket a changé, le club a changé mais à mes yeux il véhicule toujours les mêmes valeurs, des valeurs que l’on retrouve au sein d’une famille.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

© 2017 PBSM-Pays de Retz - 44210 PORNIC | Téléphone : 07.69.95.56.64